Mihabodytec et EMS

November 9, 2017

https://teammihabodytec.blog/2017/11/02/en-quoi-pratiquer-miha-bodytec-aide-a-optimiser-notre-productivite/

L’importance de la récupération avec miha bodytec

Publié par TEAMMIHABODYTEC le 9 NOVEMBRE 2017

La récupération pour les sportifs (et non sportifs) est essentielle que ce soit pour perdre du poids ou pour développer sa masse musculaire, il est impératif de reposer son corps entre deux séances de sport. La récupération est aussi très importante pour atteindre ses résultats, vos efforts ne seront pas efficaces si vous enchaînez des exercices tous les jours sans laisser le muscle se reconstruire. Et cela est d’autant plus important après une séance de miha bodytec ! On vous explique cela :

Pourquoi attendre quelques jours avant ma prochaine séance de miha bodytec ? 

Comme dans toute activité physique, la contraction du muscle entraîne une « déchirure » des fibres musculaire (pas de panique cela est tout à fait normal), elles doivent alors se reconstruire après l’effort (ce qui explique donc la sensation des courbatures). Si on ne laisse pas les fibres se régénérer, elles se cassent et on use le muscle pour toujours tout en perdant en performance : c’est la conséquence du surentraînement.

Pendant une séance de miha bodytec, la contraction volontaire du participant combinée à la stimulation des électrodes va nous permettre de recruter bien plus de fibres musculaires que lors d’un entraînement classique. En temps normal, on ne doit pas solliciter les mêmes groupes musculaires pendant 48 heures minimumpour éviter le surentraînement. Avec miha bodytec, cette « pause » doit être supérieure car l’intensité du travail est plus importante, on travail toutes les zones musculaires en même temps. Il est alors impératif de laisser notre musculature se reconstruire pendant quelques jours suite à cet effort.

« 2 séances par semaine donneront des résultats plus rapides » 

Tout d’abord, le corps doit s’habituer à cet effort intense. C’est un type d’entraînement auquel nous ne sommes pas habitués, même pour les sportifs de haut niveau : personne n’est expert en EMS au début de son training. C’est pour cela qu’il est important d’attendre un nombre suffisant de séances avant de passer à deux par semaine.

Avec miha bodytec, on propose deux grands bénéfices (que ce soit pour le coach ou pour le client) : le gain de temps et l’efficacité.
Une séance de 20 minutes bien exécutée par semaine suffit pour attendre ses objectifs.

Qu’est-ce qu’une bonne séance ?

  • Etre encadré d’un coach certifié en EMS.

  • Avoir au préalable échangé avec le coach afin de lui faire savoir les objectifs à atteindre et qu’il puisse adapter les postures pour cibler les zones à travailler.

  • Communiquer avec le coach sur son ressenti et les intensités afin d’arriver à la contraction du muscle.

  • Toujours contracter ses muscles en amont : sans contraction volontaire, les résultats ne seront pas là (contrairement à la ceinture d’électrostimulation que l’on porte sur son canapé !)

  • Le coach doit corriger les postures si celles-ci ne sont pas bien exécutées.

 

Avec cette « check-list », les résultats se voient et se sentent alors dès les premières séances. On en ressort fatigué et on a le sentiment d’avoir tout donné, il est alors mieux de reposer son corps afin d’être en pleine forme pour la prochaine séance. Ce qui permet plus de performance et donc plus d’efficacité et de résultats.

PS : Les courbatures sont signe d’un bon travail ! Mais pour les diminuer et surtout aider le corps à récupérer, il est important de boire beaucoup d’eau après une séance d’EMS (pas trop glacée pour ne pas agresser l’organisme) pour combler la perte d’eau et évacuer les toxines.

 

#ActivateYourBody 

 

 

 

Enregistrer

EnregistrerEnregistrer

Enregistrer

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload